Versement libératoire : pas tout compris?

Bonjour.
Merci pour votre forum, mine d’informations. MAsi je me mélange un peu, alors je viens demander des précisions…
J’ai ouvert mon autoentreprise en décembre, en complément de mes activités salariées.

Activité principale de mon AE : enseignement artistique (je suis musicien intervenant, et j’interviens dans diverses structures). J’ai aussi comme activité secondaire (non prévue à la base) l’organisation et la réalisation d’évènement culturels pour une asso.

Ca marche bien, tellement que je m’interroge sur le versement libératoire de l’impôt. J’avais opté lors de mon inscription pour le ‘non’ à cette option.
Je ne suis actuellement pas imposable, ça me semblait être la bonne solution.
Or, au vu su succès de mes activités AE, je risque fort de devenir imposable.

Ma question : si je demande finalement ce versement, je serai taxé de 2,2% supplémentaires, mais est-ce que ce sera tout ? Puisque je devrai déclarer mes revenus issus de mon AE sur ma déclaration annuelle, le fait d’avoir opté pour le versement libératoire m’empêchera-t-il de payer des impôts sur le revenu supplémentaires, si je change de ‘tranche’ ?
Merci de m’aider à comprendre…
Bien cordialement

Bonsoir,

Pourquoi changer en cours de route, quel intérêt pour vous ?

Bonjour.
C’est justement le but de ma question : aurai-je intérêt à opter pour le versement libératoire, est-ce que j’y sera gagnant en terme d’impôts au final ?

1 J'aime