Fonctionnaire et autoentrepreneur


#1

Bonjour,

Je suis actuellement fonctionnaire pour la ville de Paris et j’envisage de créer mon entreprise sous le statut de l’autoentrepreunariat. Il s’agirait, pour faire bref, d’une boutique en ligne de revente d’artisanat.

Je suis actuellement à temps partiel (90%), donc en théorie c’est envisageable. Si j’ai bien compris, c’est la commission de déontologie qui tranche. D’autres fonctionnaires étant passés par là pourraient-ils me donner une idée de la fréquence des refus de la commission ? Si l’activité est “moralement” acceptable et sans conflit d’intérêt avec mon emploi de fonctionnaire, y a-t-il un risque de refus ?

Enfin mon principal problème concerne la chronologie à respecter. Ce projet d’entreprise va me demander du temps et des démarches, et je n’ose pas me lancer dans des démarches concrètes (comme déposer un statut) avant d’avoir l’autorisation…

D’un autre côté, si j’obtiens l’autorisation rapidement et que j’ai derrière un an de travail pour créer l’entreprise, sachant que le délai de cumul est limité à deux ans, ce ne sera guère plus simple…

Et il me semble que pour présenter la demande devant la commission, il faut transmettre de nombreux éléments, notamment la raison sociale, les subventions éventuellement obtenues, etc. Mais comment commencer des démarches de demande de subvention si je n’ai aucune idée de l’acceptation ou non de ma demande ? J’ai l’impression de tourner en boucle…

Pourriez-vous me guider sur la marche à suivre et l’ordre logique ?

D’avance merci infiniment.